Néanmoins, le Fonds monétaire international (FMI) a tenu a rappeler que ces chiffres devaient être pris avec des pincettes. En effet «de nombreux pays figurant dans notre classement sont des paradis fiscaux, ce qui signifie que leur richesse a été générée ailleurs, gonflant ainsi artificiellement leur PIB», note Global Finance. La France, elle, se trouve à la 29e place de ce classement qui recense 193 pays.