Sur les réseaux sociaux et dans nos rues : Revoici les passions !


existe différentes manières légitimes de concevoir la vie en commun, lesquelles souvent alimentent des conflits dans la société. Sans une transformation en profondeur de la façon dont on conçoit la politique dans notre société et sans une tentative sérieuse de répondre au problème posé par l’absence d’une véritable perspective politique, les défis posés par les évènements en cours ne disparaîtront pas.

 

Pas une opposition entre ‘‘Eux’’ et ‘‘Nous’’

 

Il est autant important de ne pas non plus donner carte blanche à l’expression des passions. La politique ne suppose toujours pas une opposition entre ‘‘Nous’’ et ‘‘Eux’’. Nous ne voulons point rejeter la passion qui est souvent nécessaire. Cependant, nous devons pouvoir la concilier avec la raison. Face aux défis auxquels nous faisons face, nous devons faire attention de ne pas latter les bas instincts ! Œuvrons plutôt ensemble à la création d’une sphère publique qui contribuerait à renforcer notre société et à la mise en place d’un système politique robuste basé sur nos valeurs !

 

Cheick Boucadry Traoré


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *