Réseau des caisses Nyèsigiso : Sur le podium de la rentabilité


Les bons résultats engrangés en 2022 donnent les moyens d’agir et d’investir davantage en 2023.

Au réseau des caisses d’épargne et de crédit Nyèsigiso, l’année 2022 était sous le signe des chiffres historiques portés par une excellente dynamique commerciale. Les fonds propres en nette progression de 29 % ont atteint 4,687 milliards de F CFA contre 3,633 milliards en 2021. Simultanément le taux de capitalisation a décalé l’année dernière, passant de 14,71% à 16,87%, donc « conforme à la norme de capitalisation édictée par la BCEAO »a signalé le Directeur général Modibo Coulibaly. Cette belle performance lui a permis de rester sur le podium national de la rentabilité. En outre, elle a dévoilé une forte conquête des entreprises et des particuliers qui y ont trouvé ce dont ils ont besoin : c’est-à-dire une caisse à impact qui peut financer et conseiller ses clients. En effet, le précédent exercice a vu Nyèsigiso appuyer davantage sur ses bases solides et son modèle coopératif local pour soutenir la reprise et appuyer les projets de ses clients, particuliers et entrepreneurs.

Plus proche, plus utile

Le nombre de Maliens qui lui ont fait confiance est en hausse avec des milliers de nouveaux clients. Parce que plus proche, plus utile. Traduction concrète : « c’est la première fois, à la fin d’un exercice social, toutes les caisses opérationnelles de l’union enregistrent toutes un résultat excédentaire ».

Dirigeants, membres du Conseil d’administrateurs, délégués venus des régions et du district de Bamako ont de bonnes raisons de se féliciter de l’année écoulée avec ces bons résultats qui donnent au réseau Nyèsigiso les moyens d’agir et d’investir davantage en 2023. La bonne nouvelle se rapporte à l’augmentation du nombre de caisse de grande taille. Une annonce faite au cours de la 26ème assemblée générale ordinaire, une rencontre annuelle, qui a procédé au toilettage des textes dans l’optique de dynamisation l’union et de définir le plan d’action de 2023 qui se décline à « la mobilisation des ressources financières à moyen et long termes auprès des partenaires financiers pour booster la production en crédit».

“Il y a des prix qu’on reçoit, il y a ceux qu’on mérite” selon Pierre Légaré, humoriste et psychologue canadien décédé. Le mérite a sa place à Nyèsigiso et sert d’échelle de valeur pour juger, récompenser des salariés sous forme de prix remis au terme de ce rendez-vous annuel. Vivement plus de salariés dignes de félicitations en bonne et due forme l’année prochaine !

Ibrahim Yattara


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *