Période de la transition : Le Parti CDP-Mali Kura soutient un changement durable dans la gestion des affaires politiques

Période de la transition : Le Parti CDP-Mali Kura soutient un changement durable dans la gestion des affaires politiques

A l’occasion  de la deuxième édition de la  célébration de la  journée de la  souveraineté retrouvée,  le Parti le Congrès pour la Démocratie et le Progrès  (CDP MALI KURA) encourage  le peuple  Malien  à soutenir  les  bases d’un changement indubitable et durable dans la gestion des affaires publiques.

CDP Mali Kura  exprime sa réjouissance  suite  à l’obtention  de la souveraineté du pays. Partant de cela,  le secrétaire général dudit parti, Moussa Tembely  estime  que la mission première des autorités  de la transition  ne doit pas se borner à l’organisation de nouvelles élections,  mais plutôt  à poser les bases d’un véritable changement au profit des maliens. « Les maliens doivent accompagner les autorités actuelles dans la poursuite des efforts entrepris depuis le début de la transition. Il s’agit du combat pour la sécurisation, les réformes politiques et institutionnelles, ainsi que le rassemblement des acteurs politiques et de la société civile autour des priorités pour une transition réussie », a souligné  le secrétaire général  du CDP Mali lors de la célébration de cette journée de ‘’ souveraineté retrouvée’’. Préconisant, dans  la foulée, un large consensus des acteurs maliens autour des objectifs fixés par les autorités de la Transition  afin  d’éviter les engorgements néfastes à la bonne marche de la transition malienne.

Cependant,  il préconise  le rassemblement  de toutes  les forces politiques et sociales maliennes autour des autorités qui, selon lui, se sont engagées à  mettre en œuvre les recommandations formulées lors des assises nationales de la Refondation. Pour cet acteur politique, la matérialisation de la  volonté  des maliens exprimés lors des ANR s’explique aujourd’hui par l’organisation du referendum, le découpage administratif et l’amorce d’une lutte implacable contre la corruption. « Pour la réussite de cette lutte difficile, tous les maliens doivent s’impliquer en laissant la justice faire son travail. Les partenaires, mais aussi les partis politiques maliens, devraient soutenir et encourager les autorités dans cette démarche car le Mali Kura passe forcément par une gestion saine des deniers publics », a exhorté le secrétaire général.

Sur le volet sécuritaire, il  souligne que la priorité  du pays doit passer nécessairement par l’instauration de la sécurité face aux attaques multiples et complexes des groupes armés sans foi ni loi. «  Le développement passe par la sécurité », lance  le sieur Moussa Tembely, qui a loué la  reprise de Kidal  par l’armée malienne et  l’annonce de  l’initiative du dialogue inter malien  comme  une éventuelle  solution politique  à la crise  si seulement  l’ensemble des protagonistes y adhèrent.

 Siaka DIAMOUTENE

Source: maliweb.net


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *