Pédophilie : Un chauffeur de taxi condamné à 3 ans de prison

Pédophilie : Un chauffeur de taxi condamné à 3 ans de prison

Accusé de pédophilie sur une fillette de 6 ans au moment des faits, Sadio Sissoko, chauffeur de taxi, a été condamné ce lundi 25 mars 2024 par la Cour d’assises de Bamako à 3 ans d’emprisonnement.

Courant août 2020, Mougnoussin Dembelé était dans la cour où elle logeait en train de balayer. Subitement, Sadio Sissoko en état d’ivresse a pénétré dans la cour et s’est immédiatement dirigé vers une chambre dans laquelle dormait la fille de Mougnoussin, la nommée Rokia Ané Dembelé.

Quelques instants après, les cris poussés par cette fillette de 6 ans alertaient sa maman qui demandait à Sadio Sissoko d’ouvrir la porte, mais en vain. C’est ainsi que Mougnoussin Dembelé et son grand frère faisaient appel à la police du 11e arrondissement qui procédait à son interpellation.

Inculpé pour pédophilie, Sadio Sissoko a reconnu les faits qui lui sont reprochés à l’enquête préliminaire affirmant formellement introduire son doigt dans la partie génitale de Rokia Ané Dembelé avant de se rebiffer devant le magistrat instructeur lors de son audition.

Comparu ce lundi 25 mars devant la Cour d’appel de Bamako pour répondre du chef d’inculpation le concernant à savoir : “pédophilie”, Sadio Sissoko, chauffeur de taxi, a tourné la Cour en bourrique en inventant d’autres faits qui n’ont rien à voir avec cette affaire de pédophilie.

Tout au long de l’interrogatoire à la barre, l’inculpé a soutenu que cette affaire de pédophilie était une machination, un coup étroitement monté de toutes pièces par cette dame et son frère à son encontre.

Le ministère public en ses réquisitoires a affirmé que malgré les dénégations de Sadio Sissoko à la barre, tous les éléments constitutifs sont à son encontre.

“Monsieur le président, ces derniers temps, notre société a enregistré plusieurs cas d’atteinte aux mœurs. La pédophilie et l’attentat à la pudeur sont devenus monnaie courante aujourd’hui. Et la recrudescence de ces cas d’atteinte aux mœurs n’a aucune justification valable. C’est pourquoi le parquet souhaite chaque cas d’atteinte aux mœurs soit traité avec la plus grande rigueur et fermeté. Dans cette affaire, il y a eu bel et bien un attouchement sexuel et c’est l’œuvre de l’accusé ici présent. Il l’a dit lors de l’enquête préliminaire qu’il a introduit son doigt dans la partie génitale de cette fillette, laquelle a saigné. Le certificat médical en date du 11 août de la fille Rokia Ané Dembelé établi par le docteur Adama Dembelé conclut que l’examen gynécologique révèle une petite lésion récente superficielle non hémorragique de 0,5 cm sur la lèvre gauche, des traces de sang séchées”, a fait comprendre le parquet représenté par Amadou Bocoum, procureur général près la Cour d’appel de Bamako, en formulant la demande auprès de la Cour de maintenir l’inculpé dans les liens de l’inculpation.

La défense de l’accusé a rejeté le réquisitoire du parquet insistant que cette affaire a été montée de toutes pièces. “Le parquet s’est appuyé sur l’examen médical du toubib. Si on examine bien les résultats de l’examen qui a révélé une petite lésion superficielle non hémorragique de 0,5 cm sur la lèvre gauche, des traces de sang séchées. M. le président, ce n’est pas une preuve pour condamner mon client. La fillette lors de son sommeil peut se gratter sans qu’on la touche. Nous pensons que cette affaire a été montée de toutes pièces. Contrairement au parquet je demande la relax de mon client”, a fait savoir la défense.

La Cour, conduite par le magistrat Sidiki S. Samaké, a requis 3 ans d’emprisonnement à l’encontre de Sadio Sissoko. Mais en réalité cette condamnation n’était qu’une formalité. Avec ce procès l’inculpé a recouvré la liberté, car il était sous mandat de dépôt depuis août 2020.

Ousmane Mahamane

Source: maliweb.net


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *