Minusma : Le Mali officialise sa demande de retrait des troupes de l’ONU


Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, a confirmé la demande de retrait sans délai de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma).

Le chef de la diplomatie a adressé le 21 juin 2023 une correspondance à cet effet à la représentante permanente des Emirates Arabes Unis, Mme Lana Zaki Nusseibeh, présidente en exercice du Conseil de sécurité.

Le ministre Diop s’est référé à la 9350è session du Conseil de sécurité des Nations unies, tenue le 16 juin dernier, à New York, où il a notamment attiré l’attention des membres du Conseil sur la crise de confiance qui s’est installée.

D’une part, entre les populations maliennes et la Minusma et, d’autre part, entre le gouvernement et la Mission onusienne.

Malgré cette demande de retrait, le ministre chargé des Affaires étrangères a réaffirmé la disponibilité du gouvernement à coopérer avec les Nations unies.

Abdoulaye Diop a rappelé que la crise complexe que le Mali traverse depuis janvier 2012, consécutive à l’intervention militaire de l’OTAN en Libye en 2011, a valu au gouvernement du Mali de solliciter le soutien des partenaires régionaux et internationaux.

Force est de reconnaître qu’après une dizaine d’années d’accompagnement, a regretté Abdoulaye Diop, la réponse internationale en appui aux efforts nationaux n’a pas été en mesure d’améliorer la situation sécuritaire au Mali.

Le même jour, le représentant permanent du Mali auprès des Nations unies, Issa Konfourou a appuyé la demande de retrait formulée par le gouvernement portant la lettre à l’attention des membres du Conseil de sécurité et de publier en tant que documents officiels du Conseil.

Souleymane SIDIBE


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *