Maroc: la Marine Royale secourt 131 candidats la migration irrégulière à Laâyoune

Maroc: la Marine Royale secourt 131 candidats la migration irrégulière à Laâyoune

Maroc: la Marine Royale secourt 131 candidats la migration irrégulière à Laâyoune.

Les opérations de sauvetage de migrants irréguliers sont fréquentes au Maroc. La ville de Laâyoune, au sud du Maroc, a été le théâtre d’une opération de sauvetage menée par la Marine Royale, qui a porté assistance à 131 Subsahariens en difficulté lors de leur tentative de migration irrégulière vers les îles Canaries. Selon un communiqué de l’État-Major Général des Forces Armées Royales, un Patrouilleur de Haute Mer a été impliqué dans de deux opérations distinctes, situées à environ cinquante kilomètres au nord-est de Laâyoune. Les secours ont été apportés à deux pirogues en détresse, transportant au total 131 personnes, parmi lesquelles 27 femmes et 8 mineurs. Les individus secourus ont été pris en charge à bord du navire, où ils ont reçu les premiers soins nécessaires. Par la suite, ils ont été ramenés sains et saufs au Port de Laâyoune, où ils ont été remis aux autorités de la Gendarmerie Royale pour les procédures administratives requises.

 

Les opérations de sauvetage de migrants irréguliers sont fréquentes au Maroc.

La ville de Laâyoune, au sud du Maroc, a été le théâtre d’une opération de sauvetage menée par la Marine Royale, qui a porté assistance à 131 Subsahariens en difficulté lors de leur tentative de migration irrégulière vers les îles Canaries.

Selon un communiqué de l’État-Major Général des Forces Armées Royales, un Patrouilleur de Haute Mer a été impliqué dans de deux opérations distinctes, situées à environ cinquante kilomètres au nord-est de Laâyoune. Les secours ont été apportés à deux pirogues en détresse, transportant au total 131 personnes, parmi lesquelles 27 femmes et 8 mineurs.

Les individus secourus ont été pris en charge à bord du navire, où ils ont reçu les premiers soins nécessaires. Par la suite, ils ont été ramenés sains et saufs au Port de Laâyoune, où ils ont été remis aux autorités de la Gendarmerie Royale pour les procédures administratives requises.

 

S’agissant des nationalités de ces migrants, nous y reviendrons dans les prochaines heures.

 

Source APANEWS


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *