Mali-Russie : Les projets structurants en voie de concrétisation

Mali-Russie : Les projets structurants en voie de concrétisation

Du sérieux et du pragmatisme. Ces caractéristiques conviennent au partenariat entre notre pays et la Fédération de la Russie. Au-delà du secteur de la défense et de la sécurité, les deux pays entendent cheminer ensemble dans les domaines du développement économique. En réponse aux missions maliennes conduites par le ministre de l’Économie et des Finances, Alousséni Sanou, en Russie en octobre et novembre derniers, le président russe, Vladimir Poutine, a réagi très favorablement en faveur de notre pays.
Une forte délégation de la Fédération de Russie, conduite par le vice-ministre chargé de la Défense et le vice-ministre chargé de l’Économie, est arrivée samedi à Bamako. Cette délégation russe a eu une séance de travail avec la partie malienne composée de huit ministres.

À la suite des travaux, la délégation russe a été reçue en audience au palais de Koulouba par le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta. Au terme de cette rencontre, le ministre de l’Économie et des Finances a précisé que les deux vice-ministres étaient accompagnés par des experts dans les domaines de la sécurité, de l’économie et surtout des infrastructures. Selon Alousséni Sanou, l’envoi de cette mission russe fait suite aux visites que la partie malienne a effectuée en Russie au cours comportant ont été signés plusieurs mémorandums d’entente sur la réalisation de certains projets structurants de développement.

Cette mission de haut niveau de la Fédération de Russie, détaillera-t-il, a échangé avec les autorités maliennes sur des projets allant dans les domaines de l’énergie renouvelable, de l’énergie nucléaire, de la médecine, de l’agriculture . Les deux parties ont également abordé la question de l’approvisionnement de notre pays en engrais et en produits pétroliers. Les échanges ont également concerné la réalisation du chemin de fer, de deux réseaux de tramways qui doivent traverser la capitale malienne dans les deux sens. S’y ajoute la création d’une compagnie aérienne qui va desservir les différentes capitales régionales et sous-régionales, notamment dans les pays comme le Burkina Faso et le Niger. Sans oublier les projets structurants concernant le secteur minier surtout l’exploitation minière.

Selon le ministre de l’Économie et des Finances, la mission russe de haut niveau a assuré que le président de la Fédération de Russie a pris bonne note de ces questions de développement. «Cette délégation est lieu pour confirmer et conforter le peuple malien que la Fédération de Russie sera à nos côtés pour nous accompagner dans la réalisation de nos projets de développement», a-t-il soutenu. Mieux, Alousséni Sanou informera que des délégations russes arriveront au Mali dans un délai de deux semaines afin de commencer directement le travail. Précisément dans le domaine de l’énergie.

«Parce que nous avons estimé que l’énergie est un problème majeur aujourd’hui. Une délégation sera à Bamako pour évaluer la problématique de l’énergie et nous permettre de régler très rapidement toutes les questions liées à la fourniture d’énergie», a-t-il annoncé. Également, poursuivra le ministre Sanou, les domaines du transport aérien et ferroviaire, la recherche minière sont concernés. Surtout l’envoi de satellite pour le Mali pour que nous puissions avoir une couverture totale du pays par Internet, des réseaux de télécommunication, aussi pour faire un cadastre minier. «Pour tout cela, nous allons avoir des délégations qui vont se succéder au Mali dans les deux semaines à venir pour donner un coup de fouet à la réalisation de toutes ces infrastructures», a-t-il souligné.

Les ministres qui ont pris part aux échanges avec la délégation russe sont ceux de la Défense et des Anciens combattants, le colonel Sadio Camara, de la Sécurité et de la Protection civile, le général Daoud Aly Mohammedine, de l’Économie et des Finances, Alousséni Sanou, des Transports et des Infrastructures, Mme Dembelé Madina Sissoko. Étaient également présents leurs collègues de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Bouréma Kansaye, de la Communication, de l’Économie numérique et de la Modernisation de l’administration, Alhamdou Ag Ilyene, de l’Agriculture, Lassine Dembelé, de l’Industrie et du Commerce, Moussa Alassane Diallo ainsi que des Mines, Amadou Kéïta.

Cette visite intervient moins de six mois après la participation d’une forte délégation malienne, conduite par le président de la Transition, au 2è sommet Russie-Afrique, tenu les 27 et 28 juillet dernier à Saint-Pétersbourg en Russie. Le colonel Assimi Goïta avait eu à cette occasion un tête-à-tête avec son homologue russe, Vladimir Poutine. Les deux personnalités étaient passées en revue les domaines de coopération. «Je suis vraiment satisfait de cette visite. J’ai été surtout impressionné par le respect mutuel du président Poutine, par sa grande disponibilité et sa grande capacité d’écoute. Il m’a assuré que le Mali est un partenaire clé pour la Russie. Cela veut tout dire», s’était félicité le chef de l’État au terme de son séjour en terre russe. Nul doute que la visite de cette délégation russe au Mali soit la traduction manifeste de ce soutien russe aux côtés de notre pays.

Source: abamako.com


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *