Mali : l’Ambassade d’Espagne, en collaboration avec l’OMS, offre des équipements médicaux d’une valeur de plus 263 millions de FCFA au CREF de la Commune VI

Mali : l’Ambassade d’Espagne, en collaboration avec l’OMS, offre des équipements médicaux d’une valeur de plus 263 millions de FCFA au CREF de la Commune VI

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Promotion des services de santé de base garantissant une couverture de santé universelle dans les zones les plus vulnérables des districts sanitaires de Bamako et Ségou », l’Ambassadeur d’Espagne au Mali, José Hornero Gomez, a remis, le mercredi 22 novembre, à un important lot d’équipements médicaux au Centre de Santé de Référence de la Commune VI du district de Bamako. C’était sous l’égide de Abdoulaye Kéïta, conseiller technique au ministère de la Santé et du Développement social.

Cet important don, d’une valeur de plus de 263 millions de FCFA, est composé de matériels destinés aux diagnostics et des appuis en matière humanitaire. Il entre dans le cadre du projet Promotion des services de santé de base garantissant une couverture de santé universelle dans les zones les plus vulnérables des districts sanitaires de Bamako et Ségou. Il est financé par l’Agence Espagnol de Coopération internationale pour le Développement (AECID) pour un montant de 295,22 millions de Fcfa.

La mission de la coopération espagnole en matière de santé ne se limite pas à ce projet. « L’Espagne a financé dans le cadre de ce projet les activités de prévention et de détection des cas de dengue. Ce qui permettra de développer une réponse efficace à ce défi auquel le Mali et d’autres pays de la région sont actuellement confrontés », a indiqué l’Ambassadeur d’Espagne au Mali, José Hornero Gomez.

Le projet est mis en œuvre par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et l’ONG l’Alliance médicale contre le paludisme-santé population (AMCP-SP) avec la collaboration des structures étatiques. Après six mois d’exécution, c’est l’occasion de tirer un premier bilan. « Ce projet en six mois a permis au Mali d’avoir beaucoup d’équipements », a indiqué Abdoulaye Keïta, conseiller technique au ministère de la Santé et du Développement social.

Avec l’appui du ministère de la Santé et du Développement social, le bureau de l’OMS au Mali, a apporté sa contribution en termes de réponses humanitaires en faveur des populations vulnérables comme les déplacés internes et les populations démunies dans la commune VI de Bamako et dans le district sanitaire de Niono. « Ces réalisations, fruits d’une collaboration étroite entre l’OMS et ses partenaires, ont contribué à la fois à renforcer l’accès aux soins de santé de base dans les districts de Bamako et de Niono et à renforcer également le système de santé à travers les diverses formations et équipements », a souligné le Représentant du Bureau de l’OMS au Mali, Dr Christian Itama Mayikuli.

Malgré ce succès, le projet a été également confronté à quelques problèmes majeurs en fonction des impératifs sur le terrain dont le retard dans la réhabilitation des infrastructures de santé et de la livraison d’une partie du matériel de laboratoire.

Source: maliweb.net


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *