Mali : Des experts réfléchissent sur la potentialité économique des Etats membres de l’Alliance des Etats du Sahel

Mali : Des experts réfléchissent sur la potentialité économique des Etats membres de l’Alliance des Etats du Sahel

Au  moment où les chefs d’Etat de l’Alliance des Etats du Sahel se rencontrent à Bamako,  une réunion des experts  s’ouvre également  pour  réfléchir sur  l’accélération du processus d’intégration économique et  financier au sein de l’Alliance.

Cette rencontre des experts économiques de l’Alliance des Etats du Sahel s’est ouverte, hier jeudi, au centre international de conférence de Bamako sous la présidence du Ministre de l’économie et des finances du Mali. Elle regroupe sur la terre malienne  en prélude  de la  “Réunion ministérielle de l’AES sur le Développement Economique dans l’espace du Liptako-Gourma  prévue  le 25 novembre 2023” ;  des experts en économie et des Finances, de l’Energie, du Commerce et des Industries. La rencontre des experts qui se tient les 23 et 24 novembre, sur les questions de développement économique vise à créer une synergie d’action sur l’accélération du processus d’intégration économique et financière au sein de l’Alliance.

Lors de la cérémonie d’ouverture, le ministre de l’Economie et des Finances, Aloussèini Sanou,  a indiqué que l’intégration économique et financière des Etats de l’AES devient une condition nécessaire pour l’optimisation de l’exploitation des potentialités économiques et naturelles  des  trois (3)  pays. D’après lui, se présente  comme une opportunité de croissance économique, de création d’emplois et d’augmentation des revenus des ménages par le libre-échange qu’elle instaure.

Le  ministre Aloussèini Sanou a  invité les  experts des trois  pays membres de l’Alliance  à engager des réflexions sur les voies et moyens pour rendre plus opérationnelles les dispositions de la Charte de l’Alliance en lien avec les domaines de la sécurité intérieure, des transports, de l’énergie, des mines, du commerce, des industries, de l’économie et des finances.

Cette réunion de 2 jours devrait permettre aux experts d’évaluer les forces, les faiblesses, les opportunités et menaces, les potentialités économiques des pays membres de l’AES,  son poids dans l’UEMOA et la CEDEAO.  Egalement, les  experts des trois pays travailleront à identifier les contraintes et difficultés économiques majeures dont sont confrontés les pays de l’AES. S’y ajoute à l’analyse des  problèmes de financement des économies des pays de l’AES en proposant des  solutions spécifiques et endogènes.

Selon le ministre de l’économie et des Finances,  cette  réunion va identifier et analyser les solutions aux entraves  liées à la libre circulation et à la sécurisation des biens et des personnes à l’intérieur pour  définir les stratégies afin de sécuriser l’approvisionnement des pays de l’AES en produits importés tout en minimisant les coûts,  la  création des unités industrielles  et  procédera  à élaboration d’une feuille de route pour la réalisation des actions majeures retenues. Cette réunion des experts de l’économie devrait solder le lendemain vendredi 25 novembre  par la Réunion ministérielle de l’AES sur le Développement Economique dans l’espace du Liptako-Gourma.

Source: maliweb.net


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *