Leadership féminin : L’incroyable agenda de Chato

Leadership féminin : L’incroyable agenda de Chato

La vice-présidente du Parlement panafricain s’est fortement impliquée pour la promotion de la culture au point de susciter un satisfecit de la Primature. Députée naturelle de Bourem depuis près de 2 décennies, Aissata Alassane Cissé était aux premières loges du festival des communautés de culture songhaï. Marraine de l’événement, Chato n’a ménagé aucun effort pour la réussite de cette fête qui fut grandiose. Aussi, l’ambassadrice de la culture africaine, à travers l’Union africaine, était de la délégation venue faire le point au Premier ministre fraîchement sortie d’un repos médical. Exprimant son soutien au chef du Gouvernement pour son combat pour la paix, en rappelant que la culture est vecteur de paix, la lady de Bourem n’a manquer de marteler son soutien à la Transition.

Sauf que ce cadre n’était pas l’unique tribune qui l’aura mise en exergue car CHATO est également lauréate du trophée panafricain de la femme battante pour le développement et la paix du

Festival international « Le chant des Linguère ». Une initiative l’artiste sénégalaise Coumba Gawlo pour mettre sur selle les femmes battantes d’Afrique en récompensant leur leadership. C’est le cas de Haïdara Aissata Cissé qui avait raté d’une courte tête le perchoir du parlement panafricain en 2022.

De quoi booster CHATO désormais attendue sur deux fronts : la diplomatie parlementaire et le ramadan. En effet, la levée des sanctions de la CEDEAO contre les pays de l’AES conforte déjà la parlementaire qui a plaidé deux années pour obtenir cette décision. Elle est donc mise en selle pour renforcer les liens et plaider la cause de ces États qui n’étaient pas en mesure d’expliquer leurs propres réalités auprès des instances du continent. Pour le mois saint de Ramadan, il est de notoriété que malgré ses fonctions à l’international, Aissata Alassane n’a jamais dérogé à la tradition de venir en aide aux populations de sa circonscription par des vivres. Une pratique qu’elle a su perpétrer malgré la conjoncture actuelle et la crise dimensionnelle que vit le Mali. Cet agenda mouvementé prouve bien une chose : CHATO est une femme de terrain et le Mali pourra toujours compter sur elle !

I KEITA

Source: maliweb.net


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *