La guerre s’intensifie au Proche-Orient.

La guerre s’intensifie au Proche-Orient.

Les tensions entre l’Iran et l’État hébreu ne cessent de se dégrader au Proche-Orient. Depuis qu’Israël a effectué des frappes aériennes sur l’ambassade de la République Islamique d’Iran à Damas,les tensions se sont dégradées entre ces deux pays.

Plusieurs sources d’informations recueillies font état de tirs de missiles à l’aide de 300 drones Iraniennes,ce weekend.

Le Conseil de sécurité se réunit en urgence après l’attaque de l’Iran contre Israël

Une large vue de la salle du Conseil de sécurité de l’ONU (photo d’archives).

Le Conseil de sécurité de l’ONU devait se réunir dimanche après-midi à 16h00, heure locale, au sujet de la situation au Moyen-Orient après l’attaque de l’Iran contre l’Israël.

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, devait s’adresser aux membres du Conseil, a indiqué son porte-parole sur la plateforme X.

Dans la nuit de samedi à dimanche, Téhéran a lancé plus de trois cents drones, missiles de croisière et missiles balistiques sur Israël, en réponse à une attaque aérienne mortelle contre le consulat iranien à Damas, en Syrie, il y a deux semaines, attribuée à Israël par l’Iran. La quasi-totalité de ces drones et missiles ont été interceptés et les dégâts ont été relativement légers.

 

Selon la presse, les Etats-Unis tentent de persuader Israël de ne pas riposter à son tour pour éviter une nouvelle escalade conduisant à une guerre plus large au Moyen-Orient. L’Iran, de son côté, a indiqué qu’il ne frapperait pas davantage à moins d’être attaqué.

 

Le chef de l’ONU António Guterres a condamné samedi « la grave escalade » que représente l’attaque iranienne et appelé « à la cessation immédiate de ces hostilités ».

Le Président de l’Assemblée générale des Nations Unies, Dennis Francis, s’est, de son côté, dit « profondément préoccupé » par la situation et a appelé toutes les parties « à faire preuve de la plus grande retenue pour éviter une nouvelle escalade des tensions dans la région ».

D’après Téhéran, c’est un avertissement qu’Israël devra en tirer des conclusions. Ces opérations ont eu un grand succès selon le régime de Téhéran.

Israël,de son côté, estime avoir déjouer ces attaques.

 

Affaire à suivre !

 

Djakaridja Coulibaly

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *