LA DIXIÈME ÉDITION DU TOUR DU MALI : Yacouba Diallo vainqueur de cette deuxième étape de Kolondiéba à Niéna.

LA DIXIÈME ÉDITION DU TOUR DU MALI : Yacouba Diallo vainqueur de cette deuxième étape de Kolondiéba à Niéna.

LA DIXIÈME ÉTAPE DU TOUR DU MALI : Yacouba Diallo, vainqueur de cette deuxième étape de Kolondiéba à Niéna.

 

À 09H30,le départ fût donné à Kolondiéba en direction de Niéna , d’une longueur de 154 kilomètres, la plus longue distance du tour.

Une deuxième étape ayant été très bien accueillie par la population de la ville de Kolondiéba et ses villages environnants. À chaque passage d’un village à un autre,la joie était immense.

Le champion du Mali, en titre Yacouba Diallo, remporte la deuxième Étape du Tour International du Mali en solitaire.

Ce mercredi 22 mai 2024, Niéna, capitale du vélo, a vibré au rythme des coups de pédale. La ville attendait ce moment avec impatience. Tout était mis en place pour permettre aux aigles d’être à la hauteur des attentes, l’objectif étant le maillot et de remporter l’étape. Yaya Diallo et ses protégés le savent: c’est une étape décisive qui se tient dans le Ganadougou; femmes et enfants n’attendent que la victoire.

À l’entame de la course les deux équipes concurrentes (étalons et aigles) mettent les stratégies en place : les étalons forment un bloc autour du maillot de bain pour contrer les attaques maliennes tandis que les aigles se répartissent les tâches pour les surprendre. Les aigles misent sur les échappés : cinq maliens s’échappent tôt et sont repris après le premier sprint intermédiaire. Le maillot jaune se défend et tente d’échapper, il est vite repris par le capitaine des aigles. D’attaques en contre attaques le peloton ne connaîtra plus de repos.

Cette fois-ci, c’est le champion du Mali qui part l’assaut. A 40 de km le vétéran Yacouba Diallo parti seul est rejoint par Sidiki Diarra, Daouda Djiré (2e classement Général), Sidiki Diarra, Bourama Coulibaly et Diantouma Diallo. L’espoir renaît du côté des maliens, on n’y croit, on va porter le maillot jaune à Niena. Mais, cet échappé D’OR, à la surprise générale des spectateurs est repris à 10 km de l’arrivée alors qu’ils étaient à environ 1 minute 20 secondes du pelon.

Mais comment un tel échappé avec de tels courreurs de qualité peut être rattrapé à moins de 10 km à l’arrivée et à 1min et 20 secondes du peloton ? S’interroge- t-on derrière nos écrans.

C’est finalement Yacouba Diallo qui a réussi à franchir seul la ligne d’arrivée. Il sera suivi de Moussa Togola et de Yaya Diallo. Un podium cent pour cent Malien mais « l’objectif n’est pas atteint » a affirmé le Capitaine de la des aigles au micro des journalistes.

En cette période de forte chaleur, l’encadrement technique malien doit revoir sa stratégie de ravitaillement surtout des échappés qui souffrent beaucoup du manque d’eau.

La troisième étape est prévue à Sikasso ce jeudi 23 mai.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *