Koulouba : face à l’ensemble du Corps diplomatique et consulaire accrédité au Mali, SEM Abdoulaye DIOP « a déploré la campagne hostile de certains États et Organisations internationales contre le Mali ».


Le jeudi 18 mai 2023, s’est tenue dans la salle de réunion du Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale sis à koulouba une rencontre entre l’ensemble du Corps diplomatique et consulaire ainsi que les Représentants des Organisations internationales accrédités au Mali. Au cours de laquelle, les questions d’intérêt commun tant au plan national qu’à l’échelle sous régionale, régionale et internationale ont fait l’objet des échanges.

Le Patron de la diplomatie malienne, SEM Abdoulaye DIOP a profité de l’occasion pour éclairer la lanterne sur plusieurs questions d’actualité nationales et internationales. Il s’agit entre autres des avancées réalisées dans le cadre de la transition politique ; la question sécuritaire et son impact sur la situation des droits de l’homme ; les partenariats du Mali ; le processus de paix et les perspectives concernant la MINUSMA.

 

D’entrée de jeu, SEM a souligné avec satisfaction la ligne irréversible empruntée par le Mali pour un retour à un ordre constitutionnel apaisé et sécurisé tout en invitant les partenaires et amis à accompagner la dynamique enclenchée par le Mali. Il a tenu à rappeler l’origine de l’insécurité au Mali et au Sahel qui n’est autre que l’opération militaire unilatérale de l’OTAN menée en 2011 en Libye et qui a favorisé la dispersion des armes et des terroristes dans la zone sahélienne tout en soulignant que les Autorités ont pris toute leur responsabilité pour assurer la sécurité du territoire malien. 

Dans le cadre des partenariats du Mali, le Ministre DIOP est revenu sur les trois principes qui commandent l’Action de la Transition, principes édictés par le Président de la Transition, à savoir le respect de la souveraineté du Mali, le respect des choix stratégiques et de partenaires opérés par le Mali et la prise en compte des intérêts vitaux du peuple malien dans les décisions prises tout en précisant que le Mali reste ouvert à ses voisins, au monde, à tous les partenariats et pays amis.

 

Pour le processus de paix, SEM DIOP n’a pas manqué de réaffirmer l’attachement du Gouvernement à la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger. Il a indiqué ainsi que « La récente visite du Ministre en charge de la Réconciliation à Kidal témoigne de la main tendue du Gouvernement aux Groupes signataires ».

Pour les points de vue de la MINUSMA, « le ministre DIOP a clairement indiqué que parmi les trois options proposées par le Secrétaire général des Nations Unies concernant la reconfiguration de la MINUSMA, aucune des options ne répond aux attentes du Mali qui sont principalement d’ordre sécuritaire.», a-t-il souligné. Il a fait savoir que « la préoccupation du Gouvernement n’est pas liée au nombre des casques bleus opérant au Mali, mais plutôt à leur posture opérationnelle et à leur efficacité aux côtés des forces maliennes pour sécuriser les populations ».

Cette rencontre a permis au Corps diplomatique et consulaire accrédité au Mali d’avoir des informations officielles sur plusieurs questions majeures d’intérêt commun.

Cette initiative a été saluée par le Doyen du Corps diplomatique et consulaire accrédité au Mali et s’est félicité des efforts importants des Autorités maliennes tout en regrettant la politisation de la question des droits de l’homme.

Bouba/Malijet.com

Source: Malijet


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *