Guinée : ministres et hauts cadres privés de leurs passeports diplomatiques

Guinée : ministres et hauts cadres privés de leurs passeports diplomatiques

La justice guinéenne a confisqué récemment les passeports d’une trentaine de responsables de l’administration.

La politique de restriction se poursuit sous la junte militaire en place en Guinée depuis septembre 2021. Après une décision prise lundi 23 octobre par le Premier ministre Bernard Goumou, le secrétaire général du gouvernement est chargé de procéder à la récupération des documents de voyage (passeports diplomatiques et de services) détenus par des fonctionnaires et hauts cadres de l’Etat guinéen.

Cette mesure, selon un communiqué reçu à APA, vise à améliorer les formalités administratives concernant les voyages professionnels. Elle est aussi une façon pour le président de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya, de mettre fin à certains déplacements qu’il estime très coûteux pour les « contribuables guinéens ».

En outre, cette décision intervient au moment où le parquet spécial de la Cour de répression des infractions économiques et financières (Crief) a requis une interdiction de sortie du territoire national à l’encontre de 34 responsables de plusieurs départements ministériels du pays.

« En étroite collaboration avec le ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration africaine et des Guinéens établis à l’Etranger, le ministre secrétaire général du gouvernement devra faire des propositions de réorganisation dans un bref délai du circuit administratif d’octroi des ordres de mission ; des formalités d’obtention de visas ; des formalités de départ et d’arrivée à l’aéroport », a expliqué M. Goumou, soulignant que « la refondation exige l’amélioration continue de la qualité des services publics ».

Source


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *