Fin de la brouille diplomatique entre le Mali et l’Algérie

Fin de la brouille diplomatique entre le Mali et l’Algérie

Selon plusieurs sources concordantes,  l’ambassadeur  de l’Algérie à Bamako a regagné son poste  de même  celui du Mali a également  rejoint son poste en Alger. Ce qui met fin à une crise diplomatique  de quelques  jours entre ces deux pays du Sahel.  A la veille  du réveillon de l’an 2024,  l’opinion nationale et internationale a été surprise par  le rappel des ambassadeurs des deux pays  pour consultation par les  ministres des Affaires étrangères. 

L’Algérie, première a rappelé  son ambassadeur à Bamako, avait  protesté  contre sa convocation par le ministre des Affaires étrangères  du Mali, Abdoulaye Diop.  Ce dernier  avait justifié dans un communiqué  la  convocation du  diplomate algérien,  Ahmed Attaf, à cause de la présence et la réception des responsables de la rébellion Touareg signataire de l’accord pour la paix et la réconciliation  et une personnalité religieuse très  influente  et hostile au gouvernement de transition.

En représailles à la décision des autorités algériennes, Bamako avait rappelé par mesure de réciprocité  rappeler  son l’Ambassadeur  Mahamane Amadou Maiga pour consultation. Ces faits avaient donné lieu  à une crise diplomatique tendue  et sans précèdent entre Alger et Bamako, compromettant l’impossibilité pour les deux voisins à se parler et se mettre d’accord pour relancer le processus de paix avec les ex-rebelles qui sont d’ailleurs redevenus rebelles. L’Algérie était  le  chef de file de la médiation internationale  dans les pourparlers entre le gouvernement malien et les groupes armés séparatistes Touaregs jusqu’au 31 décembre 2023, date à laquelle le colonel Assimi Goïta a décidé de nationaliser l’accord pour la paix et la réconciliation signé  en 2015.  Le moins que l’on puisse dire est-ce la reprise des relations diplomatiques  peut contribuer  à donner une seconde chance  aux négociations  pour la mise en œuvre de  l’accord de paix ?

Siaka DIAMOUTENE

Source: maliweb.net


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *