Enseignement secondaire : Le groupement des promoteurs des écoles privées agréées ont entamé 5 jours de grèves ce lundi

Enseignement secondaire : Le groupement des promoteurs des écoles privées agréées ont entamé 5 jours de grèves ce lundi

Protestant contre le non-paiement des frais scolaires et les demi-bourses de l’année scolaire 2022-2023, l’association regroupant les promoteurs des écoles privées agréées du Mali (GAPEPAM) a commencé une grève de 5 jours  à  partir de ce lundi 6 novembre.

A peine seulement une semaine de cours depuis la réouverture des classes pour l’année académique 2023-2024, la grève au niveau de l’enseignement secondaire général et technique a commencé. Le week-end passé, l’association du groupement des promoteurs des écoles privées agréées au Mali ont déclenché une grève de  cinq jours allant du lundi 6 novembre jusqu’au vendredi 10 novembre prochain. Au motif que le Ministère de l’éducation nationale ne s’est  pas encore acquitté des frais scolaires et les demi-bourses de l’année scolaire passée. «Le GAPEPAM appelle à une cessation de travail pour cent vingt heures  à compter  du lundi 6  novembre 2023 au vendredi 10 novembre 2023 au niveau des établissements privés d’enseignements secondaire, technique et professionnel », peut-on lire dans le communiqué de l’association exigeant « le paiement intégral  et sans condition  sur toute l’étendue du territoire  national des frais scolaires et demi-bourses de l’année scolaire 2023-2024 ». L’apport des écoles privées agréées est très capital  dans l’exécution de l’année académique. Ces écoles privées agréées reçoivent  en leur sein des milliers d’élèves  chaque année.

Source: maliweb.net


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *