En filigrane : Militarisation de la Police : L’argent manque le plus


Les policiers sont aux anges. La transposition dans le statut général de l’armée s’est faite sans anicroche. Près de trente ans après avoir été démilitarisé, le corps policier malien est de nouveau passé sous statut militaire. Un changement de statut justifié, selon le gouvernement, par les défis sécuritaires auxquels est confronté le Mali depuis 2012. « Cette militarisation permettra de déployer les deux unités [celle de la Police nationale et celle de la Protection civile] dans les zones reconquises par l’armée afin d’y assurer la sécurité des populations et de leurs biens et empêcher le retour des groupes terroristes, mais aussi de couvrir l’arrière des forces engagées au combat en vue de préserver les acquis et sécuriser l’administration et les populations »

Seul bémol : c’est l’argent qui manque le plus, donc les avantages pécuniaires liés à cette transposition ne sont pas pour l’instant engrangés. Reste que les caisses de l’Etat sont désespérément vides. Les policiers sont invités à faire preuve de patience !

Kati Dral :

Présence suspecte

La présence inhabituelle en grand nombre d’accompagnateurs de bœufs à bord de camions a été attestée par les bouchers et les vendeurs qui estiment fort la probabilité d’une arrivée à compte-gouttes de terroristes fuyant les zones de combat. Un appel à la vigilance est lancé aux populations invitées par ailleurs à signaler aux forces de défense et de sécurité tout mouvement ou personne suspects.

Soumis à une forte pression militaire au Centre et au Nord, les terroristes se fondent dans la nature, avant de regagner, par camions souvent, les villes où ils sont susceptibles de conduire par la suite des actions de malveillance.

 

Macina :

 

Le président du Conseil de cercle enlevé

Le président du conseil de cercle de Macina a été enlevé dimanche soir à son domicile. On ignore pour l’instant l’identité des ravisseurs. Mais le Front de libération du Macina d’Amadou Koufa, actif dans la zone, pourrait en être l’auteur.

Le cercle de Macina est une collectivité territoriale du Mali dans la région de Ségou.

Il compte onze communes : Bokywere, Folomana, Kokry centre, Kolongo, Macina, Matomo, Monimpebougou, Saloba, Sana, Souleye, Tongué.

Le même jour, la nuit tombante, une attaque du poste de douane de Bafarara situé dans la commune de Sahel, région de Kayes, et attribuée à des présumés terroristes a fait un mort (un douanier admis à la retraite), un véhicule et une moto emportés.

Rassemblées par la Rédaction


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *