Le DG Konaté victime de l’imposture de certains de ses subordonnés

Le DG Konaté victime de l’imposture de certains de ses subordonnés

Qui en veut à l’actuel patron des gabelous? C’est la question qui est actuellement à l’ordre du jour dans le milieu des affaires au Mali. Même la presse privée malienne est saisie du dossier. Selon des informations que nous avons pu glaner de gauche à droite, le but de cette cabale ne vise qu’à déstabiliser l’actuel patron des Douanes maliennes  Amadou Konaté.

Ce dernier qui est sur le point de boucler l‘année 2023 en beauté avec un résultat plus que satisfaisant qui lui a valu une lettre de félicitation de son ministre lors des résultats des derniers mois passés.

Après avoir tout donné à ce service d’assiette de l’Etat, l’actuel Directeur Général des douanes du Mali  ne pense aujourd’hui qu’à renflouer davantage les caisses du trésor public malien. Mais malheureusement, certains de ses agents très proches de lui qui se trouvent au sommet de la pyramide douanière sont aujourd’hui trop pressés pour le renvoyer aux calendes grecques avant le mois de décembre prochain.

Des cadres douaniers qui se trouvent derrière cette tentative de déstabilisation seront bientôt démasqués. Malgré qu’ils se soient  résolument retournés contre leur mentor et père spirituel. Un acte de trahison !

Tout est mis en œuvre pour déstabiliser Amadou Konaté, qui malgré tout reste imperturbable dans ses bottes. De la campagne de dénigrement à l’intérieur des structures douanières à la manipulation des syndicats et même les usagers à savoir les chargeurs, les transitaires, les commerçants, les transporteurs entre autres sont mis à contribution.

On leur fait croire qu’un des leurs serait inéluctablement le successeur d’Amadou Traoré à la tête des douanes maliennes. Qu’il bénéficierait du soutien des hautes autorités du pays pour non seulement sa soi-disante approche avec  les hommes forts de la transition, mais aussi et surtout sa contribution financière.

Ses traitres, Conscients de toutes leurs puissances au sein de l’administration douanière n’ont  plus d’égard pour les autres.

Contacté par nos soins pour recouper ces différentes informations, ils nous rétorquent en disant « nous n’avons pas la tête à ça, nous pensons à autre chose ». Tout un aveu sur les personnalités de ces loups aux dents longues qui veulent prendre la tête des douanes maliennes.

Il faut simplement noter que n’importe qui ne peut pas devenir Directeur Général des Douanes. Certains critères dont celui de la compétence, de la probité morale ainsi que celui de l’expérience entrent en ligne de compte.

Des transitaires mis à contribution pour ce sale boulot répondront bientôt de leurs actes.

A suivre

Source: maliweb.net


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *