Donald Trump menace d’expulser le prince Harry des États-Unis s’il est réélu: “Je ne le protègerai pas”

Donald Trump menace d’expulser le prince Harry des États-Unis s’il est réélu: “Je ne le protègerai pas”

En pleine campagne électorale, Donald Trump s’est exprimé sur un thème qui lui est cher, et auquel il donnerait la priorité s’il était réélu: faire expulser le prince Harry des États-Unis.

À l’issue d’un meeting politique organisé dans le Maryland ce week-end, Donald Trump a fait part au Daily Express de ses sentiments à l’égard du prince Harry. Et ils n’ont rien de positif. “Je ne le protègerai pas”, a-t-il prévenu d’emblée. “Il a trahi la Reine. C’est impardonnable. Si ça ne tenait qu’à moi, il se débrouillerait tout seul.”

Il en a ensuite profité pour tacler l’administration Biden, qu’il estime être d’une trop grande indulgence envers le Duc de Sussex: “Je pense qu’ils ont été trop gentils avec lui après ce qu’il a fait”.

L’ultra-favori des primaires républicains ne semble pas avoir digéré le départ du prince Harry de la famille royale britannique, qu’il considère visiblement comme une trahison à la reine Elizabeth II.

Bataille judiciaire

Mais selon certains médias d’outre-Atlantique, l’ancien président américain pourrait également faire allusion à un conflit entre le département de la Sécurité intérieure (DHS) et un groupe de surveillance, qui poursuit le gouvernement fédéral pour tenter d’obtenir des documents provenant des papiers d’immigration de Harry et de sa demande de visa.

Dans ses mémoires publiés l’année dernière, le prince Harry, qui n’est pas encore citoyen américain, a avoué avoir consommé des drogues dans sa jeunesse. Un élément qui pourrait peser lourd dans sa demande de visa.

Le groupe de surveillance estime en effet que cet aveu viole le protocole d’entrée du DHS, tandis que la sécurité intérieure affirme que Harry a droit au respect de sa vie privée et que cette confession n’est pas comparable à une déclaration sous serment.

La sortie de Donald Trump intervient quelques jours après l’interview du prince Harry dans l’émission “Good Morning America”, dans laquelle il a déclaré qu’il envisageait de demander un passeport américain. “La citoyenneté américaine est sans aucun doute une idée qui m’a traversé l’esprit.”

Source: médias sociaux


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *