DEMOCRATIE ET FEMMES


En démocratie, les citoyens jouissent du précieux privilège de pouvoir remettre en question les énoncés des gouvernants ,un privilège qui réside dans le cœur même du système démocratique. Ils sont habilités à analyser, à critiquer et à contester les déclarations de leurs représentants, sans pour autant les considérer comme infaillibles. Cette faculté leur permet d’exprimer leur désaccord et de participer activement à la gouvernance de leur pays.

Cependant, au-delà de la simple remise en question des décisions politiques, la citoyenneté responsable incarne un idéal démocratique essentiel. Elle confère aux individus le droit fondamental de s’exprimer sur ce qu’ils estiment être bénéfique pour la société dans son ensemble, sans être entravés par la crainte d’un pouvoir omnipotent qui prétendrait détenir le monopole de la prise de décision. Cette notion repose sur le célèbre principe « le pouvoir du peuple, par le peuple, pour le peuple », une maxime chère à Abraham Lincoln qui incarne l’idée que le gouvernement doit émaner de la volonté collective des citoyens et servir leurs intérêts.

En somme, la démocratie offre aux citoyens le droit de questionner leurs représentants tout en encourageant une citoyenneté active et responsable, où l’opinion de chaque individu a sa place dans la construction et la direction de la société, tout en respectant le principe fondamental de la souveraineté populaire.

Connaître ses droits, respecter ses limites, c’est le chemin vers l’harmonie.

Source: réseaux sociaux


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *