Coupe du monde U17 : Six ans après, le Mali signe son retour


Finaliste de la Coupe du monde Cadets 2015, qualifié également pour l’édition 2017, le Mali connaissait une traversée de désert depuis. En décrochant le ticket des demi-finales de la CAN Cadets en cours en Algérie, les Aiglonnets permettent à notre pays de retrouver une compétition qu’il manquait depuis 6 sans.

Longtemps cité comme une référence quand il s’agissait du football de catégorie de jeunes, le Mali marquait le pas depuis quelques années sur la scène internationale. Profitant de la Coupe d’Afrique des Nations de moins de 17 ans qui se déroule actuellement en Algérie, notre pays a ravivé les bons souvenirs en décrochant avec brio la qualification pour les demi-finales sans avoir concédé le moindre but et en réussissant à placer 3 joueurs dans l’équipe type établie par la Confédération Africaine de Football. Forts d’une telle performance, les Aiglonnets, dirigés par l’ancien capitaine de l’équipe nationale Seniors, à savoir Soumaïla Coulibaly, signent un retour tonitruant à la Coupe du monde de la catégorie. Des délices auxquels ils n’avaient plus goûté depuis l’édition 2017.

Ainsi, après 6 ans de traversée du désert, revoilà l’équipe nationale des moins de 17 ans au Mondial. Un Mondial initialement prévu au Pérou avant son retrait par la FIFA pour des problèmes d’infrastructures. Néanmoins, la FIFA rassure que la date de la compétition sera maintenue. “La FIFA a malheureusement retiré au Pérou les droits d’organisation de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2023™ à l’issue de discussions approfondies entre la FIFA et la Fédération péruvienne de football (FPF). Le tournoi reste prévu du 10 novembre au 2 décembre 2023, mais le Bureau du Conseil de la FIFA désignera désormais un nouvel hôte en temps voulu. Cette décision a été prise en raison de l’incapacité du pays hôte à respecter ses engagements

concernant l’achèvement des infrastructures nécessaires à l’organisation du tournoi. Malgré une relation de travail très positive entre la FIFA et la FPF, il a été déterminé qu’il n’y avait pas assez de temps pour obtenir les investissements nécessaires et achever le travail requis avec le gouvernement péruvien avant la date de début du tournoi. La FIFA tient à remercier la FPF pour ses efforts et reste ouverte à l’organisation d’une compétition au Pérou à l’avenir”, peut-on lire dans un communiqué publié par l’instance dirigeante du football mondial.

En plus du Mali, le Maroc, le Burkina Faso et le Sénégal sont également qualifiés pour la Coupe du monde en tant que demi-finalistes de la CAN Cadets.

A. Cissouma


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *