Coumba Saba

Coumba Saba

Coumba saba, entendez par là Wassolo Coumba, Makossa Coumba ani kabako Coumba. C’est une artiste malienne née en 1959 à Koniko dans le Wassolo natal. Elle a marqué son temps par son aura, sa voix grave et jazzy et son amour du Mali. A l’âge de 8 ans Coumba remplace sa mère qui doit chanter dans un mariage. Son talent est immédiatement remarqué. En 1974 elle arrive à Bamako et fait la rencontre de Zani Diabaté, Zoumana Yoro Traoré puis chante avec l’ensemble instrumental du Mali aux côtés de Ami Koïta, Tata Bambo, Fissa Maïga. Elle enregistre son premier 33 tour « Diaye Nyèbaga » juste avant la participation du groupe à la 2ème Édition du festival des arts nègres à Lagos en 1977. La carrière de Coumba Sidibé est lancée. Elle quitte l’ensemble instrumental et s’associe avec Alata Broulaye, le virtuose du Kamalé n’goni. Installée à Abidjan puis à Paris, Coumba pose ses valises à New York à la fin des années 1990. Elle décède le 10 Mai 2009 à Brooklyn. Son corps rapatrié sera enterré à Konatébougou en Commune 1 de Bamako. Coumba laisse derrière elle de nombreux albums dont « Wari », « Sanghan », « Djanjoba » et des titre culte comme « Moribayassa ».
Souvenons-nous d’elle comme une artiste qui a toujours mis le Mali devant et qui a toujours adoré la bravoure des Maliens de tout bord. Dors en paix 😭

Source: médias sociaux


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *