Côte d’Ivoire – CAN : Les dés sont jetés, désormais place au spectacle

Côte d’Ivoire – CAN : Les dés sont jetés, désormais place au spectacle

La 34è édition de la CAN, placée sous le sceau de l’hospitalité, se tiendra du 13 janvier au 11 février 2024

Plus que quelques jours et l’Afrique vibrera au rythme de la Coupe d’Afrique des nations (CAN). La 34è édition de la CAN, placée sous le sceau de l’hospitalité, se tiendra du 13 janvier au 11 février 2024 en Côte d’Ivoire. Le pays des légendes Didier Drogba, Yaya Toure ou encore Laurent Pokou accueillera le plus grand évènement sportif africain pour la deuxième fois, après l’édition de 1984, remportée par le Cameroun.

La compétition dans son nouveau format en vigueur depuis 2019 opposera les 24 meilleures nations du continent, réparties en six poules de quatre. Au total, cinquante quatre matchs se disputeront dans les villes d’Abidjan, Bouaké, Korhogo, San Pedro et la capitale Yamoussoukro.

Le ballon officiel, aux couleurs de la Côte d’Ivoire, a été baptisé “Pokou” en hommage au feu Laurent Pokou, meilleur buteur des éditions de 1968 et 1970 et légende du football ivoirien. Avec ses 14 réalisations, il devance d’une marque le Nigérian Rashidi Yekini (13 buts) au tableau des meilleurs scoreurs de l’histoire de la CAN, loin derrière le Camerounais Samuel Eto’o qui trône en tête avec 18 buts.

Ragaillardi par son sacre obtenu au Cameroun en 2021, le Sénégal, champion en titre, tentera de conserver son premier graal face à des favoris tels que la Côte d’Ivoire, le pays hôte, le Maroc, demi-finaliste de la dernière édition de Coupe du monde ou encore l’Égypte, septuple champion d’Afrique, la nation la plus titrée de la compétition. Les Lions indomptables du Cameroun et les Black stars du Ghana, qui comptent respectivement cinq et quatre sacres, complètent le tableau des équipes les plus titrées du tournoi.

Cette édition de la CAN sera également une arène où se produiront de nombreux jeunes joueurs à l’instar de l’Algérien de l’Eintracht Francfort Farès Chaïbi, le virevoltant attaquant ghanéen de West Ham, Mohammed Kudus ou encore le jeune droitier ivoirien de Brighton, Simon Adingra.

Le meilleur buteur de la dernière édition Vincent Aboubakar, le ballon d’Or africain, Victor Osimhen, le Pharaon, Mohamed Salah, le capitaine des Lions de l’Atlas, Achraf Hakimi ou encore Sadio Mané du Sénégal sont quelques valeurs sures qui pourraient encore faire parler leur classe cette année.

Les dés sont jetés, désormais place au spectacle.

Source: maliweb.net


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *