Coopération décentralisée : BIENTÔT UNE LIGNE DE TRAMWAY À BAMAKO


Notre capitale aura bientôt sa ligne de Tramway. C’est le groupe français Lohr industrie basé à Strasbourg en France qui va la construire.

 

 

La cérémonie de signature de deux conventions, qui est intervenue dans ce sens a été présidée par le chef de l’Etat, Amadou Toumani Touré. L’initiative s’inscrit dans le cadre de conventions cadres de coopération entre la France et notre pays.

La cérémonie s’est déroulée au palais de Koulouba en présence de membres du gouvernement et de l’ambassadeur de France au Mali, Michel Reveyrand De Menthon.

La première convention a été signée entre le ministre de l’Équipement et des Transports, Ahmed DiaAprès avoir remercié le chef de l’État, Amadou Toumani Touré pour l’accueil dont lui et sa délégation ont fait l’objet, Roland Ries qui est à sa première visite en Afrique subsaharienne a indiqué que cette convention, avant d’être signée a d’abord été passée au conseil municipal de la circonscription qu’il dirige. Strasbourg, a-t-il rappelé a une expérience avérée en matière de transport public qu’il veut mettre à la disposition de notre pays.

Le chef de l’État Amadou Toumani Touré a expliqué que les besoins de transport sont de plus en plus grands à Bamako. « Nous n’allons pas nous contenter des minibus (Ndlr : les sotrama) et autres véhicules de transport en commun. C’est pourquoi, j’ai souhaité une ligne de tramway dans le District. La ville de Strasbourg qui a accepté de venir d’abord faire une visite technique à Bamako veut donner le meilleur d’elle-même pour nous donner satisfaction », s’est réjoui le président Touré qui compte doubler notre production d’énergie d’ici 2012 pour que le projet fonctionne.ne Séméga et leÀ propos de coopération, beaucoup de localités françaises sont jumelées à nos villes. Le jumelage Anger-Bamako date de longtemps. Au delà de ce jumelage classique, le chef de l’État Amadou Toumani Touré veut qu’on aille plutôt vers un partenariat plus ouvert. Il est réjouissant à ce propos de constater que la coopération décentralisée entre les deux pays est très dynamique.

 

S. DOUMBIA

 

  • Source: l’essor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *