Concours de recrutement dans la Fonction publique : Les épreuves reprennent après un scandale de fraude

Concours de recrutement dans la Fonction publique : Les épreuves reprennent après un scandale de fraude

Concours de recrutement dans la Fonction publique : Les épreuves reprennent après un scandale de fraude

Les examens des concours directs de recrutement dans la Fonction publique de l’État pour l’exercice 2023 sont sur le point de reprendre. Le coup d’envoi sera donné ce samedi 13 avril à 8 heures au Lycée Ba Aminata Diallo (LBAD), confirmant ainsi l’annonce faite par le chef du département de tutelle lors du dernier Conseil des ministres.

 

Ces épreuves se dérouleront chaque week-end jusqu’au 5 mai prochain. Les candidats se préparent à affronter les différents corps de la Fonction publique, avec un total de 65 817 participants. La ville de Bamako compte à elle seule 45 965 candidatures, représentant 69,83% des inscrits. Les candidats de l’intérieur du pays seront répartis dans 6 centres.

 

Cette reprise des examens intervient après l’annulation de la première édition, le 5 février dernier, par le ministre chargé de la Fonction publique, Fassoun Coulibaly. Cette décision faisait suite à la découverte d’un vaste réseau de fraude et de corruption. Il s’agissait d’un scandale sans précédent dans le pays depuis l’organisation de ce concours.

 

La Rédaction du Maliactu

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *