CE QUE JE PENSE

CE QUE JE PENSE

Au Mali, ma réflexion s’axe aujourd’hui sur le sort des individus sincères qui s’engagent en politique. Malheureusement, ces personnes dévouées à servir un idéal sont souvent l’objet de mépris et d’envie. Ce constat met en lumière un contexte politique où l’égoïsme règne en maître, et ceux qui aspirent à servir de manière honnête font face à une opposition acharnée. Sur l’échiquier politique, la méchanceté, l’hypocrisie et le mensonge semblent être monnaie courante .Les individus sont prêts à tout pour éliminer ceux qui se dressent sur leur chemin, sans se soucier des conséquences pour l’intérêt général.

Cette situation révèle l’égoïsme prédominant chez les acteurs politiques maliens, souvent au détriment de la reconnaissance des compétences. Il est véritablement remarquable de constater à quel point la politique est souvent perçue comme une quête d’intérêts personnels, où chacun lutte pour ses propres avantages plutôt que de servir un idéal commun. C’est tout simplement stupéfiant.

🔹-Comme je l’ai souligné précédemment, le malheur de ce pays est en grande partie causé par ses propres citoyens.

Bittard


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *