CANAM : Les médecins bien outillés pour relever le défi de la normalisation des prestations de l’AMO

CANAM : Les médecins bien outillés pour relever le défi de la normalisation des prestations de l’AMO

Spécialement conçu pour les médecins de la Caisse nationale d’assurance maladie (CANAM), un atelier de cinq jours a débuté ce lundi dernier (8 janvier 2024) à Bamako.

Renforcer les compétences des participants dans le domaine de la normalisation des prestations de soins dans le cadre de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO) et les aider à assimiler les techniques visant à contrôler les coûts associés ! Tel est l’objectif principal de l’atelier de 5 jours qui s’est ouvert lundi dernier (8 janvier 2024) à Bamako à l’attention des médecins de la CANAM. La formation est ainsi axée sur plusieurs points clés.

Ainsi, issus de la Direction de l’organisation et du contrôle de la qualité des soins (DOCQS), les prescripteurs vont d’abord apprendre à concevoir des outils efficaces de collecte de données. Ce qui est une étape essentielle pour évaluer et améliorer les prestations de soins. Ils vont être ensuite formés à faciliter l’élaboration de référentiels afin de contribuer à établir des normes de qualité et d’efficacité dans les soins médicaux dispensés.

L’atelier va également mettre l’accent sur la centralisation et l’organisation de la documentation, incluant des référentiels, des protocoles thérapeutiques, des supports et des listes de médicaments, pour une meilleure accessibilité et utilisation. Une dimension cruciale de cette formation implique la contribution active des médecins à l’élaboration des politiques de normes et de procédures visant à maîtriser les dépenses de santé. En favorisant une meilleure gestion des coûts tout en maintenant des normes de soins de qualité, cette initiative vise à améliorer l’efficience du système de santé dans son ensemble.

Le Directeur général de la CANAM, le Médecin Général de Brigade Boubacar Dembélé, a manifesté (à l’ouverture de l’atelier) l’importance qu’il accorde à cette formation. Sa présence auprès des participants est un témoignage de l’engagement de la CANAM à renforcer les capacités de ses professionnels de la santé pour garantir des soins de qualité et une gestion efficiente des ressources médicales.

La formation est assurée par le Cabinet Bright Futures International (BFI).

Naby

Source: maliweb.net


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *