Benzema: Marine Le Pen critique Darmanin tout en accusant la star de complaisance avec le fondamentalisme

Benzema: Marine Le Pen critique Darmanin tout en accusant la star de complaisance avec le fondamentalisme

La mise en cause de Karim Benzema par Gérald Darmanin est “une diversion” pour Marine Le Pen qui a cependant accusé vendredi l’ancien international français d’être “complaisant avec le fondamentalisme islamiste”.

“La mise en cause de Monsieur Benzema qui ne vit même plus en France, de la part du ministre de l’Intérieur, est une diversion alors que nous sommes confrontés à des problèmes majeurs”, a déclaré la cheffe de file des députés du Rassemblement national sur RMC.

“Il reproche à Monsieur Benzema d’être proche des Frères musulmans. Mais je n’ai jamais entendu Monsieur Darmanin demander l’interdiction des Frères musulmans parce que avant de reprocher à quelqu’un de partager une idéologie, encore faut-il s’exprimer sur cette idéologie”, a-elle ajouté, en réclamant “une loi de lutte contre les idéologies islamistes”.

Dans le même temps, Marine Le Pen a accusé à son tour la star de football d’avoir “manifestement une complaisance pour l’islamisme le plus radical que certains pourraient appeler du fondamentalisme islamiste”.

“C’est une évidence”, a-t-elle insisté, sans étayer ses propos.

Gérald Darmanin a accusé l’ancien attaquant du Real Madrid d’être “en lien notoire avec les Frères musulmans”, une organisation islamiste née en Egypte où elle est aujourd’hui considérée comme “terroriste”.

Cette accusation est intervenue après la publication sur X par Karim Benzema d’un message relatif au conflit entre Israël et le Hamas, dans lequel il adresse “toutes (ses) prières pour les habitants de Gaza victimes une fois de plus de ces bombardements injustes qui n’épargnent ni femmes, ni enfants”.

Certains ont reproché à la star du foot de ne pas avoir exprimé de compassion pour les Israéliens victimes des atrocités et tueries à grande échelle commises par le mouvement islamiste le 7 octobre.

Le joueur, qui évolue depuis cette saison en Arabie saoudite, s’est défendu de ces accusations via son avocat. “Prier le 15 octobre pour des populations civiles sous les bombes qui n’épargnent ni les femmes ni les enfants ne constitue évidemment ni +propagande pour le Hamas+, ni +complicité de terrorisme ni actes de collaboration+”, a soutenu Me Hugues Vigier.

Gérald Darmanin a affirmé jeudi soir qu’il retirerait ses propos si le Ballon d’or 2022 “tweetait” pour “pleurer également” l’assassinat de Dominique Bernard, le professeur d’Arras (Pas-de-Calais).

Source: maliweb.net


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *