BCEAO : L’inflation dans les pays membres chute de 8,4% à 4,6%


Le taux d’inflation est passé de 8,4% en septembre 2022 à 5,7% en mars 2023 et 4,6% en avril 2023 », a annoncé la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) par le biais d’un communiqué.

Selon l’institution monétaire, ce recul s’explique par « les bons résultats de la campagne agricole 2022/2023, la réduction des coûts de l’énergie, ainsi que les mesures de politique monétaire prises par la Banque centrale et les efforts des Etats pour lutter contre la vie chère ».

Pour parvenir à ce résultat la BCEAO a également adopté une mesure de relèvement des taux directeurs de la banque. L’objectif étant de réduire la masse monétaire.

Cette politique entamée depuis juin 2022, a commencé à porter des fruits. Et les perspectives sont bonnes.

« Sur les périodes à venir, l’inflation devrait continuer à baisser pour revenir en dessous de 3%, conformément à l’objectif visé par la Banque centrale ».

La Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a pour missions de définir et mettre en œuvre la politique monétaire au sein de l’UMOA , de veiller à la stabilité du système bancaire et financier de l’UMOA, de promouvoir le bon fonctionnement et assurer la supervision et la sécurité des systèmes de paiement dans l’UMOA, de mettre en œuvre la politique de change de l’UMOA dans les conditions arrêtées par le Conseil des Ministres, de gérer les réserves officielles de change des Etats membres de l’UMOA.

La Banque Centrale peut conduire, dans le respect de l’équilibre monétaire, des missions ou projets spécifiques qui concourent à l’amélioration de l’environnement de la politique monétaire, à la diversification ainsi qu’au renforcement du système financier de l’UMOA et des capacités techniques et professionnelles dans le secteur bancaire et financier.                                                                   M.Yattara


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *