AVENIR DU MALI EN ALLEMAGNE: aminata touré nommée Ministre régionale

AVENIR DU MALI EN ALLEMAGNE: aminata touré nommée Ministre régionale

aminata touré nommée Ministre régionale

Aminata Touré La jeune Allemande de 29 ans et ex vice-présidente du Parlement régional est nommée mercredi 29 juin, dans la région du Schles- wig-Holstein au poste de Ministre des Affaires Sociales. D’origine malienne, écologiste, le porte- feuille ministériel qui lui a été confié concerne les affaires sociales, la jeunesse, la famille, les seniors, l’intégration et l’égalité des Genres. Elle est la première Afro-Allemande à ce poste.

Vie et éducation

À la suite du coup d’État de 1991 au Mali, les parents d’Aminata Touré quittent leur pays d’origine pour se réfugier en Allemagne. Aminata Touré naît le 15 novembre 1992 en Allemagne. Après l’obtention de son „Abitur“ (baccalauréat allemand), elle poursuit ses études à l’Université de Kiel où elle étudie les sciences politiques et la philologie française. De fin 2013 à 2014, elle étudie à l’Université de Madrid pendant un semestre. C’est en 2016 qu’elle obtient sa licence en sciences politiques et philologie à l’Université de Kiel. De 2014 à 2017, elle est nommée attachée parlementaire de Luise Amts-berg.

Son parcours politique

Tout a commencé pour Aminata Touré en 2012 lorsqu’elle rejoint le mouvement écologiste de son université. Son implication et ses actions lui valent d’être élue porte-parole de ce mouvement une année après qu’elle l’ait rejoint. Dans sa région de Schleswig-Holstein, elle est élue assesseur du parti écologiste Alliance 90 / Les Verts en 2016. Elle occupe cette fonction jusqu’en 2017, année de son élection au parlement de Schleswig-Hol-stein.

En onzième position sur la liste de son parti lors des élections de 2017, Touré n’est pas élue, son parti n’ayant obtenu que 10 sièges. Ce n’est qu’après la nomination de Monika  Heinold au poste de ministre des finances du Schleswig-Holstein que Aminata Touré fait son entrée au parle- ment en occupant le poste laissé vacant par cette dernière. Au sein de son groupe parlementaire, elle occupe le poste de présidente de la commission chargée des questions liées aux racismes, à l’immigration, aux genres, à l’égalité, aux enfants, aux jeunes et à l’homophobie.

Elle est élue vice-présidente du parlement quand ce poste est laissé vacant par Ras- mus Andresen, qui est lui élu député européen. Elle devient par cette élection la  première afro-allemande et aussi la plus jeune a occuper ce poste.

„Pour une société ou- verte et égalitaire“ Avec ce poste, Ami nata Touré, endosse donc un sacré costume ! En Allemagne,    les parlements régionaux prennent des décisions importantes   pour la police, les crèches, les universités, les transports… Aminata se veut la porte-parole des plus faibles et des plus dé- munis !

La jeune femme veut se battre pour une société ouverte et égalitaire. „Quand on regarde les chiffres, ce sont plus de 20% des personnes en Allemagne qui sont issues de l’immigration“, insiste-t-elle. „Je pense que quelque chose comme ça doit aussi se retrouver dans la politique parce que sinon certaines réalités de la vie ne seront pas reflétées.“

Allemande ? Malienne ? Les deux !

La vie d’Aminata Touré, son parcours, est un mélange de cul- ture allemande, le pays où elle a grandi, et du Mali, le pays de ses parents et ses ra cines. „J’ai toujours eu les deux mondes en moi : l’origine de mes parents,  le Mali ; et le pays où je vis – l’Allemagne“, confie-t-elle.

„À un moment donné, je ne voulais plus avoir à me décider pour un des deux pays. Alors j’utilise un terme inventé par un mouvement féministe de femmes noires, ici en Allemagne : Afro-Allemande.“

Sûre d’elle, combative, comme on la décrit souvent dans la presse ou dans le mi- lieu politique, Aminata Touré est intelligente et déborde d’énergie. Après un stage auprès d’un commissaire aux réfugiés de sa région fini de la convaincre de se lancer en poli- tique. Aujourd’hui elle veut se battre pour que les réfugiés soient mieux traités et plus vite intégrés.

« Je ne pense pas qu’une forme de politique répressive dans le domaine de l’asile amène les gens à se dire : Ok, je ne vais pas fuir en Allemagne, ou dans un autre pays maintenant, parce que la législation est ainsi.        La loi ne change rien, la misère est encore là. »

Elle obtient la nationalité allemande à 12 ans, pendant que son père quitte la famille, abandonnant ainsi sa mère avec quatre enfants. Son enfance, relativement difficile, confrontée de temps en temps à la discrimination et au racisme à cause de la couleur de sa peau, au lieu de lui être un obstacle, l’a galvanisée à avoir une scolarité normale, à faire des études, à s’engager socialement et surtout politique- ment pour être ce qu’elle est devenue aujourd’hui: la Ministre des affaires sociales et de l’intégration !

Egalité hommes-femmes

Aminata Touré veut aussi faire avancer l’égalité hommes- femmes en Allemagne et en politique. Elle s’affiche aussi claire- ment contre l’extrémisme : qu’il s’agisse de l’islamisme ou de l’extrême droite. Le début d’un combat pour la démocratie comme elle le répète souvent. Un combat que ses parents, qui ont longtemps eu peur de se faire expulser d’Allemagne, ont suivi, mercredi, depuis les tribunes du parlement régional, lors de l’élection.

La Ministre Aminata Touré, un espoir pour la Diaspora malienne en Allemagne?

Tout laisse à croire que cette jeune Ministre incarne déjà un grand espoir pour la Diaspora malienne et africaine en Allemagne qui a vu l’arrivée grandissante des réfugiés sur son sol grâce à la politique d’intégration de l’ex chancelière allemande Angela Merkel. En effet, l’Allemagne a ouvert ses portes aux réfugiés de toutes les nations au grand dam de certains partis poli- tiques qui continuent jusqu’à aujourd’hui de la critiquer et de l’injurier pour cette action sociale et vitale. Nous allons observer pour ma part dans les mois à venir si la confiance et l’espoir portés sur la nouvelle Ministre Ami nata Touré porteront  leurs fruits.

Ce qui est sûr, une     page d’histoire s’est écrite, ce mercredi 29 juin, dans la région du Schleswig-Holstein, avec la nomination historique d’Aminata Touré.

 D’ailleurs peut- on lire dans son livre „  Je sui une jeune  femme noire qui a décidé très tôt de faire de la politique et de prendre des responsabilités. Je savais que mon âge, mes origines  et le fait d’être une femme joueraient un rôle, mais je n’imaginais pas quelle dimension cela prendrait  “ Une fierté pour le Peuple Malien, pour la Diaspora malienne,  les Afro-allemands et  surtout pour l’Afrique entière !

Vive Aminata Touré, vive le Mali!

Madame Fuhrmann,. Safiatou Diarra Source références: Wikiwand, Wiki, Die

Zeit, DW, Taz


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *