Après 40 ans de service comme commandant de bord : Hamidou Léo Kéïta fait son vol d’adieu !

Après 40 ans de service comme commandant de bord : Hamidou Léo Kéïta fait son vol d’adieu !

Le commandant de bord instructeur et examinateur pour l’Agence nationale de l’aviation civile (Anac-Mali) et non moins directeur des opérations vol de Sky Mali, Hamidou Léo Kéïta, a fait, le dimanche 3 décembre 2023 à 12 h 10 via Kayes, son vol commercial d’adieu à bord du Boeing 737/500 de la compagnie Sky Mali sur la ligne Bamako-Kayes-Bamako après 40 ans de service.

La cérémonie a été marquée par les mots du directeur général de Sky Mali, Tahir Ndiaye, de ceux du président de l’Aatam, le doyen Sékou Danioko, des témoignages des membres de sa famille, de ses collaborateurs et s’est soldée par des remises de cadeaux.

Amoureux du pilotage, le commandant Kéïta a concrétisé son rêve d’enfance en 1983, en effectuant son premier vol commercial en tant que commandant de bord de My d’Air-Mali. L’heure est venue donc pour lui de vivre désormais sans contrainte après avoir passé 40 ans tumultueux dans les airs avec de nombreuses compagnies.

Au titre des témoignages, sa sœur cadette, Poupette Léo, qui était à bord de ce vol d’adieu, dira qu’elle est fière de son frère. “Mon frère a toujours adoré deux choses ; à savoir : la famille et l’aviation. Depuis le bas âge, très perspicace et curieux, son intelligence le poussait à démonter les jouets (trains électriques, voitures, avions…) pour ensuite les remonter. Lorsque je le voyais lire les gros livres sur l’aviation, je lui demandais si sa mémoire arrivait à enregistrer le contenu, il répondait bien sûr. Il a été maintes fois major de promotion, même lorsqu’il était parti aux USA pour une formation avec quelques jours de retard, il est revenu major de sa promotion”, a-t-elle rappelé.

Pour certains de ses collaborateurs, toujours en quête de nouvelles connaissances, il restera une légende pour l’aviation civile malienne. “Merci pour le partage de ton expérience, ton professionnalisme, ton implication et assistance auprès de tes collègues ainsi que ta famille. Pense aux meilleurs moments vécus dans ces compagnies et prépare-toi à profiter enfin de ta retraite bien méritée”, a laissé entendre un collègue.

Pour un autre, Hamidou Léo Kéïta est un pionnier dans son domaine, un prototype à suivre par les jeunes générations qui rêvent de faire carrière dans ce domaine ; d’où cette reconnaissance de l’Association des anciens travailleurs d’Air Mali (Aatam), de Sky Mali et de l’Agence nationale de l’aviation civile du Mali (Anac-Mali).

Pour son copilote, Anaclet Brice Koumba, “le commandant Hamidou Léo Kéita est une personne respectueuse et exceptionnelle aussi bien sur le plan du travail que dans les rapports avec ses différents collègues. Il possède naturellement un sens aiguisé des facteurs humains et de tout ce qui est management d’une équipe et de personnes. Il a œuvré et aidé de nombreux pilotes à se construire et à se perfectionner dont moi-même et je le remercie pour cela ! Le départ à la retraite n’est pas la fin d’une vie ! Aussi, je lui souhaite plein de bonnes choses pour la suite, une longue vie encore meilleure, remplie de santé, de longévité et de succès ! Merci Commandant Léo Kéita, que le Seigneur vous garde toujours dans sa lumière !” La cheffe de cabine Koumba Aoua Tall a exprimé toute sa fierté d’avoir eu la chance d’être la nièce de l’illustre aviateur et l’opportunité de travailler avec lui.

Dans son intervention, le directeur général Sky-Mali, Tahir Ndiaye, a laissé entendre que le capitaine Hamidou Léo Kéïta a été le leader du département des opérations aériennes, contribuant de manière significative à l’excellence des services. “Le capitaine Hamidou Léo Kéïta a été le garant de notre engagement premier, la sécurité des vols”, a-t-il témoigné.

A la fin du vol, le commandant de bord, instructeur Hamidou Léo Kéita a adressé ses sincères remerciements et toute sa reconnaissance à l’endroit des plus hautes autorités du Mali pour la confiance placée en sa modeste personne pour piloter l’avion présidentiel au cours de certaines missions d’Etat. Il n’a pas non plus oublié tous ceux-ci qui ont contribué à son épanouissement durant sa carrière, entre autres, le commandant Tangara, Boukary Sidibé, le colonel Lassine Togola, aux équipages. “C’est au commandant de bord de s’assurer que l’avion est techniquement bon avant le vol et il doit respecter la réglementation en vigueur. Il est le responsable des passagers et de son équipe”, a-t-il conclu.

Source: maliweb.net

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *