Amical : le Mali fait carton plein face à l’Arabie saoudite

Amical : le Mali fait carton plein face à l’Arabie saoudite

Et de deux pour le Mali ! Après leur victoire face à l’Ouganda (1-0) la semaine passée, les Aigles ont facilement disposé de l’Arabie saoudite (1-3) ce mardi sur la pelouse de Estádio do Portimonense au Portugal. Un festival entaché par l’expulsion de l’assistant du sélectionneur Eric Chelle, accusant l’arbitrage de corruption.

Dès l’engagement, Maliens et Saoudiens se livraient d’âpres duels au milieu de terrain afin de gagner la possession du cuir. Cela donnait lieu à la première faute sifflée contre les Aigles dans le rond central (1ere). Le jeu haché se poursuivait dans le premier quart d’heure. Et après un carton jaune récolté de part et d’autre (9e pour Diadié Samassékou du Mali et 12e pour le défenseur central des Faucons Ali Al-Bulayhi), les hommes d’Eric Chelle ouvraient la marque. Trouvé à gauche par Mohamed Camara, Moussa Doumbia fixait son vis-à-vis en repiquant, et trompait le gardien sur sa droite d’une frappe légèrement déviée par un défenseur (0-1, 14e).

L’assistant de Chelle voit rouge, le Mali facile

Si le score devenait confortable pour le Mali, cela ne durait toutefois qu’une quinzaine de minutes après la pause. Car sur un long coup franc adressé depuis l’opposé par Abdullah Al Khaibari, Salem Al-Dawsari décochait sur la gauche une puissante frappe lobée qui terminait sa course dans le coin d’Ismael Diawara. Un but confirmé après consultation de la VAR (1-2, 59e). De quoi faire sortir de ses gonds l’assistant d’Eric Chelle, qui estimait que l’action était entachée d’une position de hors-jeu du buteur. Résultat : carton rouge suivi d’une sortie du terrain, avec des mimes de corruption en direction de l’arbitre.

L’incident ne perturbait pas pour autant les acteurs sur la pelouse. En effet, si Diabaté manquait l’immanquable face au gardien malgré un but tout fait offert par Doumbia (70e), Lassine Sinayoko ne gaspillait pas la superbe ouverture de Moussa Diarra et permettait aux siens de reprendre deux buts d’avance (1-3, 71e). S’ensuivait un festival de poteaux dans les deux camps : parti seul devant le gardien, Doumbia touchait le montant (90e+3) et répondait ainsi aux deux poteaux précédents des Verts (74e, 90e).

Le Mali fait ainsi un carton plein, quatre jours après sa victoire 1-0 sur l’Ouganda à Bamako. De quoi renforcer la confiance d’Eric Chelle avant le début des éliminatoires pour la Coupe du monde 2026, mais surtout en perspective de la CAN 2023.

Source: maliweb.net

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *