139E conseil d’administration de la BOAD : Le projet de budget programme 2024-2026, les perspectives financières actualisées 2024-2028… approuvés par le conseil

139E conseil d’administration de la BOAD : Le projet de budget programme 2024-2026, les perspectives financières actualisées 2024-2028… approuvés par le conseil

Le conseil d’administration de la Banque ouest-africaine de développement (Boad) s’est réuni le 20 décembre dernier, pour sa 139e session ordinaire, sous la présidence de Serge Ekué, président du conseil d’administration, président de la Boad.

près avoir approuvé le procès-verbal de la 138e réunion, tenue le 20 novembre 2023, en visioconférence, le conseil a examiné et approuvé les perspectives financières actualisées 2024-2028, le projet de budget programme 2024-2026 de la Banque, la création du Comité des risques de la Boad, le rapport annuel RSE de la Banque pour l’exercice 2022 et le renouvellement du mandat des membres du Comité RSE.

Les administrateurs ont également approuvé cinq (5) nouvelles opérations pour un montant global de 141,3 milliards FCFA, portant au montant inédit de 978,7 milliards F CFA le total des engagements à date de la Banque pour l’année 2023 et à 8196,1 milliards F CFA, le total des engagements (toutes opérations confondues) de la Boad, depuis le démarrage de ses activités opérationnelles, en 1976.

Les prêts approuvés concernent le financement partiel des projets, ci-après :

Mise en place d’un prêt à moyen terme en faveur de BOA West Africa, pour le refinancement des micro, petites et moyennes entreprises.  Ce prêt permettra aux filiales de BOA West Africa d’accroitre leurs activités de financement à moyen terme de projets d’investissements productifs en faveur des PME/PMI et de consolider leur développement tout en contribuant à la croissance des économies nationales. Montant de l’opération : 46,5 milliards F CFA.

Déploiement d’un réseau de communication électronique indépendant (eLTE) par la Sénélec, en République du Sénégal. Le projet vise à soutenir le développement à long terme de la Sénélec dans ses missions de production, transport et distribution d’énergie à travers la surveillance des infrastructures et installations électriques, la fiabilisation et la généralisation des opérations de télémesure et de téléconduite de son réseau de distribution électrique. Montant de l’opération : 30 milliards F CFA.

Construction du réseau de distribution d’eau à partir de l’usine d’eau potable de la ville d’Abidjan par la construction d’une usine de traitement de 150 000 m3/jour sur la lagune Aghien, et d’un réseau de distribution associé en République de Côte d’Ivoire. La mise en œuvre de ce projet permettra d’assurer de façon durable l’approvisionnement en eau potable en quantité suffisante des populations de la ville d’Abidjan, notamment celles des communes de Cocody, de Bingerville, d’Adjamé, d’Attécoubé, d’Abobo, de Yopougon et du Plateau. Montant de l’opération : 22,3 milliards F CFA.

Construction et exploitation du Centre d’affaires maritimes (Cam) par la Société immobilière du Centre des affaires maritimes (Icam) SA au Bénin. Le Cam permettra de centraliser les activités administratives portuaires avec le regroupement des entités publiques et privées opérant dans l’écosystème portuaire. Il contribuera également à l’accroissement des activités portuaires à travers une meilleure gestion des espaces du Pac.  Montant de l’opération : 30 milliards F CFA.

Construction de 1 528 salles de classe, en remplacement d’abris provisoires et d’ouvrages annexes en République du Sénégal. Le projet contribuera à l’amélioration de la qualité et de l’équité dans l’éducation au Sénégal. Il permettra de mettre dans de bonnes conditions d’apprentissage environs 85 568 élèves défavorisés par an et réduire ainsi de 50 % le taux d’abandon dans les écoles concernées. Montant de l’opération : 12,5 milliards F CFA.

En outre, le conseil a émis un avis favorable sur les dossiers ci-après :

L’entrée au capital de la Boad, de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (Badéa) ; la note relative à la levée des immunités et privilèges de la Boad dans le cadre de l’octroi des concours par certains partenaires ; enfin, les administrateurs ont pris note des dossiers suivants, inscrits pour information :

– Evaluation d’impact participative rapide des financements indirects accordés par la Boad aux Petites et Moyennes Entreprises à travers les lignes de refinancement : étude de cas en Côte d’Ivoire ;

– Evaluation d’impact participative rapide des financements indirects accordés par la Boad aux petites et moyennes entreprises à travers les lignes de refinancement : étude de cas de la Banque nationale pour le développement économique (BNDE) au Sénégal.

En clôturant les travaux, le président Serge Ekué a remercié, l’ensemble des administrateurs ainsi que les autorités béninoises pour toutes les dispositions prises en vue de la tenue de cette dernière session de l’année 2023, dans les meilleures conditions.

Source: maliweb.net


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *